Washington scanne les droits de l’homme

8 mars 07 -

Introduction du Rapport sur les droits de l’homme dans le monde en 2006

Ce rapport du département d’État analyse la situation pays par pays.

Le rapport ci-après, rendu public le 6 mars 2007 par le département d’État, décrit les efforts qui ont été faits par les gouvernements de par le monde pour mettre en pratique les engagements pris sur le plan international à l’égard des droits de l’homme.

Département d’Etat américain - Le présent rapport décrit les efforts qui ont été faits par les gouvernements pour mettre en pratique les engagements pris sur le plan international à l’égard des droits de l’homme. Ces droits fondamentaux, stipulés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations unies, représentent ce que le président Bush appelle « les revendications non négociables de la dignité humaine. » Comme l’a déclaré la secrétaire d’État Condoleezza Rice, la vraie promesse de la Déclaration universelle onusienne ne peut être réalisée du jour au lendemain, mais c’est une tâche urgente qui ne peut être remise à plus tard.

La Déclaration universelle demande à « tous les individus et à tous les organes de la société (…) de développer le respect de ces droits et libertés et d’en assurer par des mesures progressives d’ordre national et international, la reconnaissance et l’application universelles et effectives ».

Les États-Unis prennent au sérieux leurs engagements en faveur des droits de l’homme. Nous reconnaissons que nous rédigeons ce rapport à un moment où notre propre dossier et les mesures que nous avons prises pour répondre aux actes de terrorisme contre nous ont été mis en doute. Les États-Unis continueront à répondre de manière franche aux préoccupations de bonne foi des autres pays, notamment par le biais des rapports soumis régulièrement, conformément à nos engagements au titre des différents traités sur les droits de l’homme dont nous sommes signataires. Nous sommes également résolus à réaliser des améliorations continues. Les lois, règlements et pratiques régissant la détention, le traitement et le procès des personnes soupçonnées d’actes de terrorisme ont considérablement évolué au cours des cinq dernières années. Notre système démocratique de gouvernement n’est pas infaillible, mais il est responsable : une société civile robuste, des médias libres et dynamiques, trois pouvoirs indépendants du gouvernement et un État de droit bien établi agissent comme correctifs.

Les rapports suivants sur la pratique des droits de l’homme, par pays - dont la préparation à été confiée au département d’État par le Congrès - sont un élément essentiel des efforts déployés par les États-Unis pour promouvoir les droits de l’homme dans le monde entier. Depuis trente ans, ces rapports ont largement servi ici et à l’étranger comme document de référence pour évaluer les progrès réalisés et les défis qui restent à relever. Ils ont aussi servi de fondement à une coopération entre les gouvernements, les organisations et les personnes, qui cherchent à mettre fin aux abus et à renforcer la capacité des pays de protéger les droits fondamentaux de tous.

Les rapports font une évaluation de chaque pays pour l’année 2006. Chaque rapport se suffit à lui-même. Néanmoins, on distingue des tendances générales, qui sont décrites ci-après et qui sont illustrées par des exemples précis de pays. Les exemples cités ont été donnés à titre d’illustration et ne sont nullement exhaustifs.

(Suite du texte, voire le site USINFO ci-dessous)

Pour lire d’autres articles sur un des thèmes abordés ici, utiliser la fonction «  recherche avancée »
Chartes  |  Qui sommes-nous ?  |  Impressum  |  contact
Palais des Nations, Bureau S-84  |  Avenue de la Paix 8-14  |  CH-1211 Genève 10  |  T: +41 22 917 29 30  
réalisé par vocables.com avec Spip
sommaire le temps L´Orient-Le Jour Geopolitis swissinfo LE COURRIER rue 89 Slate Afrique ipsnews