Tunisie : les hôpitaux publics ruinés

20 janvier 12

Lu sur Kapitalis.com, portail d’informations sur la Tunisie et le Maghreb.

L’Apc, ou activité privée complémentaire, a connu ces cinq dernières années un essor considérable au sein des établissements publics de santé en Tunisie. Il s’agit d’une activité privée exercée par les professeurs et autres professeurs agrégés hospitalo-universitaires. Récemment, les médecins spécialistes fraichement recrutés dans les zones intérieures du pays ont reçu le droit et le privilège de pratiquer cette Apc.

Petit rappel : l’Apc a vu le jour il y a quelques années pour faire face aux demandes incessantes des médecins, ayant choisi de faire une carrière hospitalo-universitaire, d’une revalorisation salariale.

Lire la suite sur Kapitalis.com.

Pour lire d’autres articles sur un des thèmes abordés ici, utiliser la fonction «  recherche avancée »
Chartes  |  Qui sommes-nous ?  |  Impressum  |  contact
Palais des Nations, Bureau S-84  |  Avenue de la Paix 8-14  |  CH-1211 Genève 10  |  T: +41 22 917 29 30  
réalisé par vocables.com avec Spip
sommaire le temps L´Orient-Le Jour Geopolitis swissinfo LE COURRIER rue 89 Slate Afrique ipsnews