Suisse : la solidarité internationale largement plébiscitée par les candidates et candidats latins

22 septembre 11 - Les sept fédérations cantonales de coopération de Suisse latine ont sondé les candidates et candidats aux élections fédérales de leur canton respectif concernant leur engagement en faveur de la solidarité internationale.

Fédération genevoise de coopération (fgc) - 223 candidats, sur un total de plus de 950 (soit près de 25%), dont 82 vaudois de 12 partis, ont répondu au questionnaire. Ils se prononcent majoritairement en faveur de la politique de coopération au développement de la Suisse. Près de 90% des sondés (200) sont favorables à l’augmentation de l’aide publique au développement (APD) à 0,7 % du revenu national brut (RNB) selon les recommandations des Nations Unies.

Ces 200 candidates et candidats invoquent l’obligation de respecter les engagements internationaux de la Suisse, notamment ceux pris dans le cadre des “Objectifs du millénaire”. Certains relèvent que la coopération au développement n’est pas suffisante et qu’il s’agit également d’avoir des modes de vie et des relations entre pays plus équilibrés. D’autres regrettent que soient inclus dans ce pourcentage des coûts qui ne concernent pas directement l’aide aux populations du Sud. Des candidates et candidats font aussi le lien avec le dossier brûlant des migrations, la question de la dette des pays du Sud ou celle des déséquilibres climatiques. Un certain nombre fait part de son souci que cette aide s’inscrive dans les possibilités budgétaires de la Confédération, qu’elle réponde aux besoins des populations locales, qu’elle soit efficiente, transparente et affectée à des projets concrets. Ces arguments sont également invoqués par les tenants du “non”. Parmi ces derniers, certains estiment le pourcentage actuel de 0,5% largement suffisant. La grande difficulté qu’il y a eu à obtenir ce montant devant le Parlement est soulignée à plusieurs reprises.

Plus de 95% des sondés (215) se disent prêts à voter le renouvellement des crédits dédiés à la coopération au développement, à l’aide humanitaire et à la coopération avec les pays de l’Est pour les années 2013-2016. Le même pourcentage se prononce en faveur de la mise en place par la Suisse de mécanismes de mesure de ses différentes politiques publiques afin qu’elles soient en cohérence avec sa politique de développement. Enfin, plus de 85% des sondés estiment que la coopération au développement de la Suisse permet d’améliorer de manière conséquente ou partielle les conditions de vie des populations.

Les fédérations cantonales se réjouissent des résultats de ce sondage qui démontre un soutien fort des candidats à la solidarité internationale ainsi qu’une reconnaissance de son impact pour les populations du Sud. Les fédérations s’attendent donc à ce que les futur-e-s élu-e-s traduisent cette volonté dans les décisions importantes qui seront à prendre en 2012 pour le renouvellement des crédits pour la coopération internationale.

Pour lire d’autres articles sur un des thèmes abordés ici, utiliser la fonction «  recherche avancée »
Chartes  |  Qui sommes-nous ?  |  Impressum  |  contact
Palais des Nations, Bureau S-84  |  Avenue de la Paix 8-14  |  CH-1211 Genève 10  |  T: +41 22 917 29 30  
réalisé par vocables.com avec Spip
sommaire le temps L´Orient-Le Jour Geopolitis swissinfo LE COURRIER rue 89 Slate Afrique ipsnews