Repérés par satellite, des fermiers sont accusés de déforestation illégale

16 juin 11 - Les éleveurs brésiliens, dont le défrichage sauvage du territoire d’Indiens isolés du Paraguay avait été repéré par satellite, ont été accusés de déforestation illégale

Survival International, 16 juin - Cette accusation a été portée après la diffusion par Survival International d’images satellite montrant 4 000 hectares de déforestation illégale dans une parcelle appartenant aux compagnies BBB S.A et River Plate.

Cette région située au nord du Paraguay abrite les Indiens isolés ayoreo qui dépendent entièrement de la forêt pour leur survie.

Des membres du groupe qui avaient été forcés de sortir de la forêt il y a quelques années luttent pour obtenir un titre foncier sur leur terre ancestrale, seul moyen de protéger leurs parents isolés.

Déforestation illégale (encerclée), octobre-décembre 2010. La plupart des forêts environnantes ont été illégalement abattues depuis.
© GAT/ Survival

Bien que ces dernières années les images satellite aient rendu la déforestation sauvage de plus en plus difficile, les Ayoreo continuent d’être menacés par l’industrie de viande bovine qui a déjà accaparé une grande partie de leur territoire.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : "C’est une nouvelle importante et la démonstration irréfutable du pouvoir des nouvelles technologies. L’opinion publique internationale est plus que jamais avertie de la détresse des Ayoreo et les rôles ont tendance à s’inverser. Bientôt ce seront les compagnies qui ne sauront plus où se cacher".

Pour lire d’autres articles sur un des thèmes abordés ici, utiliser la fonction «  recherche avancée »
Chartes  |  Qui sommes-nous ?  |  Impressum  |  contact
Palais des Nations, Bureau S-84  |  Avenue de la Paix 8-14  |  CH-1211 Genève 10  |  T: +41 22 917 29 30  
réalisé par vocables.com avec Spip
sommaire le temps L´Orient-Le Jour Geopolitis swissinfo LE COURRIER rue 89 Slate Afrique ipsnews