Nigeria - Un milliard de dollars réclamés à Shell

11 novembre 11

Lu sur SlateAfrique

Amnesty International et le Centre nigérian pour l’environnement, les droits humains et le développement (CEHRD) demandent au géant pétrolier Shell de s’engager à payer une première contribution d’un milliard de dollars (722 millions d’euros) pour lancer le nettoyage du Delta du Niger souillé par les fuites de pétrole.

Dans son nouveau rapport publié le 10 novembre, « Une vraie tragédie : retards et échecs dans la prise en charge des fuites pétrolières dans le Delta du Niger », Amnesty international décrit les conséquences catastrophiques des deux fuites d’hydrocarbures à Bodo en 2008, qui n’ont jamais été nettoyées. Du pétrole s’est écoulé dans les marécages pendant quatre à dix semaines et ont contaminé la terre et les cours d’eau tout autour de la ville de Bodo, qui compte 69.000 habitants. Cette pollution dûe à une fissure dans un oléoduc géré par Shell a détruit l’économie locale basée sur la pêche et l’agriculture, et a même provoqué des pénuries alimentaires.

Lire la suite sur le site de SlateAfrique.

Pour lire d’autres articles sur un des thèmes abordés ici, utiliser la fonction «  recherche avancée »
Chartes  |  Qui sommes-nous ?  |  Impressum  |  contact
Palais des Nations, Bureau S-84  |  Avenue de la Paix 8-14  |  CH-1211 Genève 10  |  T: +41 22 917 29 30  
réalisé par vocables.com avec Spip
sommaire le temps L´Orient-Le Jour Geopolitis swissinfo LE COURRIER rue 89 Slate Afrique ipsnews