Libre-échange et travail forcé - Débat avec le dissident chinois Harry Wu

7 septembre 12 - D’ici la fin de l’année, la Suisse devrait être le premier pays européen à négocier un accord de libre-échange avec la Chine.

Déclaration de Berne - A ce jour, les normes du travail et les droits humains n’y jouent pratiquement aucun rôle – malgré les violations massives de ces droits que représentent, par exemple, les plus de mille camps de travail chinois, dans lesquels croupissent entre deux et six millions de prisonniers, souvent politiques et d’opinion.

Orateur invité, Harry Wu est l’un des dissidents chinois les plus connus. Fondateur et directeur de la renommée Laogai Research Foundation à Washington, qui s’engage contre le travail forcé en Chine, il a été lui-même interné dans des camps de travail pendant 19 ans.

Le débat avec Harry Wu est organisé par la Plateforme Chine, composée d’organisations de développement et de droits humains, dont la Déclaration de Berne.

Programme

PDF - 192.4 ko
Pour lire d’autres articles sur un des thèmes abordés ici, utiliser la fonction «  recherche avancée »
Chartes  |  Qui sommes-nous ?  |  Impressum  |  contact
Palais des Nations, Bureau S-84  |  Avenue de la Paix 8-14  |  CH-1211 Genève 10  |  T: +41 22 917 29 30  
réalisé par vocables.com avec Spip
sommaire le temps L´Orient-Le Jour Geopolitis swissinfo LE COURRIER rue 89 Slate Afrique ipsnews