« La situation des enfants dans le monde 2012 »

1er mars 12 - L’enfance se déroule de plus en plus souvent dans un contexte urbain. Alors que la ville représentait de nouvelles opportunités sur le marché de l’emploi, des possibilités de formation et de développement, elle signifie aujourd’hui misère et dénuement pour des millions d’enfants.

Zurich, New York, Mexico City, le 28 février 2012/unicef - Le rapport annuel de l’UNICEF 2012 examine les facteurs qui marquent la vie des enfants dans les agglomérations urbaines et met en évidence ceci : les enfants pauvres des villes subissent au quotidien des violations de leurs droits.

PDF - 3 Mo

Rapport unicef sur « La situation des enfants dans le monde 2012 - les enfants en milieu urbain »

Selon les estimations, 7 personnes sur 10 vivront, en l’an 2050, dans des grandes villes et des agglomérations urbaines. Aujourd’hui, un citadin sur trois vit dans des conditions assimilables à un bidonville. En 2020, près de 1.4 milliards de personnes vivront dans des zones d’habitat incontrôlées et dans des bidonvilles.

Enfants pauvres des villes : ils ne bénéficient pas des prestations de base…

Beaucoup d’enfants peuvent profiter des chances et des possibilités qu’offre un contexte urbain – par exemple des offres de formation, des soins médicaux et de la diversité des activités proposées durant les loisirs. Mais le nombre de ceux qui n’ont pas accès à des prestations de base comme l’eau potable, le courant, les soins médicaux ou l’instruction augmente dans des proportions inquiétantes.

· Dans les villes, le nombre des enfants atteints de malnutrition augmente plus rapidement que dans les régions rurales.

· Les habitants des villes bénéficient en général d’un meilleur accès à l’eau potable et aux installations sanitaires que les habitants des milieux ruraux. Les habitants pauvres des villes doivent toutefois débourser jusqu’à 50 fois plus pour un litre d’eau que leurs voisins plus aisés équipés d’eau courante.

· A l’échelle de la planète, plus d’un tiers des enfants des villes ne sont pas enregistrés à la naissance. En Afrique et en Asie du Sud, la proportion peut même atteindre 50 pour cent des enfants. Ceux dont l’identité n’est pas confirmée officiellement n’ont pas accès aux services indispensables.

· Des millions d’enfants vivent ou travaillent dans les rues des grandes villes. En vivant dans la rue, les enfants courent le danger d’être victimes de violence. Mais il est rare que les actes criminels commis sur des enfants soient poursuivis.

… ils sont inexistants dans les statistiques et prisonniers de la pauvreté.

Les sondages statistiques reflètent insuffisamment la misère des enfants citadins les plus pauvres. Les moyennes cachent la pauvreté des uns par la richesse des autres. Quand les programmes de développement et les décisions quant à la répartition des ressources se fondent sur ces sondages statistiques, la misère subsiste et se perpétue. Ceci a pour effet que les enfants de la population la plus pauvre déjà défavorisés par leur situation sont, de surcroît, privés de l’accès à des prestations essentielles de l’Etat.

Dans les cas où des données statistiques détaillées sont disponibles, elles révèlent des disparités croissantes dans les villes en ce qui concerne la mortalité des enfants de moins de 5 ans, la situation nutritionnelle et les chances de formation.

L’UNICEF formule les requêtes suivantes :

1. L’état des données concernant la pauvreté des enfants citadins doit être amélioré.

2. L’amélioration de l’état des données collectées doit servir à identifier et à éliminer les obstacles qui empêchent les enfants et les familles les plus pauvres de faire valoir leurs droits et/ou d’obtenir des prestations de l’Etat.

3. Dans les secteurs de l’urbanisme, du développement des infrastructures et de l’accès aux prestations de base, il s’agit de se focaliser sur les besoins spécifiques et les priorités des enfants.

4. La collaboration et le partenariat entre la population la plus pauvre et les autorités doivent être encouragés à tous les niveaux.

5. Il s’agit de multiplier les efforts communs pour atteindre des améliorations durables concernant la mise en œuvre des droits de l’enfant.

Pour lire d’autres articles sur un des thèmes abordés ici, utiliser la fonction «  recherche avancée »
Chartes  |  Qui sommes-nous ?  |  Impressum  |  contact
Palais des Nations, Bureau S-84  |  Avenue de la Paix 8-14  |  CH-1211 Genève 10  |  T: +41 22 917 29 30  
réalisé par vocables.com avec Spip
sommaire le temps L´Orient-Le Jour Geopolitis swissinfo LE COURRIER rue 89 Slate Afrique ipsnews