Fin de partie pour le Forum humanitaire mondial

Le Temps
1er avril 10 - La fondation présidée par l’ancien secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, ferme ses portes. Berne éponge la moitié des dettes

Caroline Stevan/Le Temps - La Confédération avait décidé le 24 mars d’accorder un sursis supplémentaire au Forum humanitaire mondial (FHM), acculé par la dette. Mercredi, elle s’est prononcée en faveur d’une cessation d’activité, aussitôt suivie par le conseil d’administration de la fondation. « J’ai le regret d’annoncer que le bureau a pris la décision de fermer le Forum en raison de ses sérieuses difficultés financières. J’ajouterai que notre déception est grande de voir ce projet très prometteur se terminer maintenant », a expliqué Kofi Annan, son président, dans un communiqué.

Lancé en grande pompe à l’automne 2007, le FHM n’aura pas survécu à la crise, ni semble-t-il, à une gestion dispendieuse (LT des 17 et 19.03.2010). La dette s’élève à environ 1,5 million de francs. « Quand il est devenu clair […] que le Forum faisait face à un important déficit […], nous avons donné des instructions au management afin qu’il prenne, aussi vite que possible, les mesures appropriées pour réduire les dépenses, réaligner les activités avec les fonds disponibles et mettre en place des mesures accrues pour une gestion financière plus transparente et plus responsable », précise l’ancien secrétaire général des Nations unies, reconnaissant également que la crise a aggravé les choses.

Dans une récente interview au Temps, le directeur du Forum, Walter Fust, pointait en effet du doigt les engagements non tenus de certains pays comme principal responsable de la chute de la fondation, déjà restructurée en février. Hier, il n’a pas souhaité s’exprimer.

Une définition un peu trop floue de son mandat, encore, a freiné l’envol du Forum. Plateforme pour la Genève internationale d’abord, Davos humanitaire ensuite, le Forum s’est finalement concentré sur la lutte contre le réchauffement climatique. « Après l’échec de Copenhague, ce thème n’est plus porteur. Les sceptiques gagnent du terrain et personne, dans ces conditions, n’a envie de voler au secours de l’organisation. Dommage, car ils avaient de très bons projets et leur campagne pour la justice climatique a convaincu 15 millions de personnes », regrette une source proche du dossier.

La Confédération, non responsable juridiquement mais principal bailleur de fonds, a annoncé hier le déblocage de 1,75 million de francs. Le Département des affaires étrangères accepte de prendre en charge la moitié des créances du Forum, ainsi que le million de francs nécessaire au paiement des salaires et cotisations sociales durant le préavis de licenciement. Les 750 000 francs restants sont apportés par le banquier Ivan Pictet, vice-président du Conseil de fondation et trésorier – il n’a pas souhaité commenter sa décision. Jusque-là, Berne avait contribué à hauteur de un million par année, sur un budget quatre fois supérieur. « Nous avons étudié les différentes solutions et privilégié la plus favorable au personnel du FHM », indique une source interne. « Depuis le début des discussions, personne n’a vraiment imaginé que la fondation puisse continuer à fonctionner au vu de l’énormité de ses soucis financiers », précise une autre.

Les autres pays donateurs n’ont ne semble-t-il pas été contactés pour une aide supplémentaire, qu’elle soit destinée à la poursuite des activités du Forum ou à sa liquidation. Ils n’ont en outre pas été tenus au courant de la situation. « Nous avons appris l’ampleur des difficultés du FHM dans vos colonnes, ce qui n’est pas très agréable. Et suite à cela, personne ne nous a sollicités pour un soutien subsidiaire. En tant que partenaire, nous aurions souhaité que les projets continuent. C’est l’histoire d’un gâchis », note un diplomate. « Avez-vous des nouvelles ? », s’enquiert le représentant d’un autre gouvernement impliqué.

Reste à savoir ce qu’il adviendra des activités de l’organisation. Des discussions sont en cours avec diverses institutions, dont l’Organisation météorologique mondiale. Le Forum économique de Davos, par ailleurs, a indiqué hier qu’il intégrerait à son programme « les grands thèmes et les importants dialogues initiés par le FHM.

Pour lire d’autres articles sur un des thèmes abordés ici, utiliser la fonction «  recherche avancée »
Chartes  |  Qui sommes-nous ?  |  Impressum  |  contact
Palais des Nations, Bureau S-84  |  Avenue de la Paix 8-14  |  CH-1211 Genève 10  |  T: +41 22 917 29 30  
réalisé par vocables.com avec Spip
sommaire le temps L´Orient-Le Jour Geopolitis swissinfo LE COURRIER rue 89 Slate Afrique ipsnews