Dans la jungle du Brésil, l’ultime survivant d’une tribu sert de test au gouvernement

30 août 10

Sur Slate.fr

Au Brésil, le gouvernement fédéral a décidé de révolutionner ses méthodes pour préserver les tribus autochtones de l’appétit territorial des colons, en testant une nouvelle approche sur un Indien qui vit isolé au milieu de la jungle : l’élevage et l’exploitation forestière se rapprochant dangereusement du lieu d’habitation de ce dernier représentant d’une tribu apparemment décimée, une zone de 50km² qui entoure sa hutte a été déclarée "propriété privée".

Au lieu de tenter d’établir le contact et de le "civiliser", comme cela se pratique couramment avec d’autres tribus d’Amazonie n’ayant jamais eu de rapport avec le monde extérieur, ils officialisent et garantissent son isolement. Considérant la protection de cet homme comme une question de droit humain, et non d’économie, ils tentent ainsi de répondre à la question de savoir si la pérennité des tribus traditionnels d’Amazonie peut être vraiment compatible avec la politique de profit des exploitants.

InfoSud

Lire en ligne : l’article de Monte Reel traduit par Nora Bouazzouni sur Slate.fr

Pour lire d’autres articles sur un des thèmes abordés ici, utiliser la fonction «  recherche avancée »
Chartes  |  Qui sommes-nous ?  |  Impressum  |  contact
Palais des Nations, Bureau S-84  |  Avenue de la Paix 8-14  |  CH-1211 Genève 10  |  T: +41 22 917 29 30  
réalisé par vocables.com avec Spip
sommaire le temps L´Orient-Le Jour Geopolitis swissinfo LE COURRIER rue 89 Slate Afrique ipsnews