Accord de libre-échange Suisse/Chine : la Commission de politique extérieure du Conseil national fait fi des droits humains (AS)

22 octobre 13

Zurich/Berne, le 22 octobre 2013- Alliance Sud - Hier, la Commission de politique extérieure du Conseil national a recommandé l’acceptation de l’accord de libre-échange avec la Chine. Elle accepte ainsi un recul dans la politique des droits humains de la Suisse au profit d’intérêts économiques à court terme. Le commerce durable a besoin de règles du jeu claires et contraignantes en matière de droits humains et de droits du travail. Les conditions pour cela ne sont pas réunies dans cet accord.

Alliance Sud, la Déclaration de Berne, la Société pour les peuples menacés, la Société pour l’amitié helvético-tibétaine et Solidar Suisse sont déçues de la décision de la Commission de politique extérieure du Conseil national. Elles demandent le renvoi du dossier au Conseil Fédéral. Les organisations de développement et de droits humains demandent au Conseil national de ne pas donner suite à l’accord contesté. Le dossier doit être renvoyé au Conseil fédéral avec le mandat d’intégrer dans l’accord de libre-échange des prescriptions contraignantes sur les droits humains et les droits du travail, ainsi que les conventions fondamentales de l’OIT ; de lier de manière contraignante l’accord sur le travail et l’emploi à l’accord de libre-échange et de prévoir des possibilités de sanction et des mécanismes de surveillance efficaces pour faire respecter ces dispositions

Pour lire d’autres articles sur un des thèmes abordés ici, utiliser la fonction «  recherche avancée »
Chartes  |  Qui sommes-nous ?  |  Impressum  |  contact
Palais des Nations, Bureau S-84  |  Avenue de la Paix 8-14  |  CH-1211 Genève 10  |  T: +41 22 917 29 30  
réalisé par vocables.com avec Spip
sommaire le temps L´Orient-Le Jour Geopolitis swissinfo LE COURRIER rue 89 Slate Afrique ipsnews